• Le logiciel libre en entreprise

    En quelques années, les logiciels libres se sont enrichi de solutions opérationnelles dans bien des domaines. Ils peuvent être déployé du poste client aux serveurs en passant par divers éléments du système de sécurité. Organisé en intranet, une entreprise peu bien équiper bonne une partie de ses postes de travail en linux (ubuntu) et d'une suite bureautique en open source (Open office). Économie en coût de licences et simplicité de la solution en sont les résultats. La quasi-gratuité du logiciel libre n'est pas le seul argument de cette plate-forme même s'il est de plus en plus cité comme facteur de choix par les entreprises.

    En effet, côté serveur, il est plus facilement adopté. Le serveur Apache est d'ailleurs le plus utilisé des serveurs HTTP. Avec la base de données MySQL et le serveur d'applications PHP, il fait partie de la plate-forme LAMP (Linux, Apache, MySQL, PHP). Une solution retenue depuis l'origine par presque tous les prestataires de service (Bénin Télécoms, OTI, Pharaon Télécoms...) Internet au Bénin, au nom de la recherche de performances et de stabilité. En revanche, il reste à convaincre les entreprises béninoises de la pertinence du logiciel libre sur le poste client, où son développement est encore timide. Le problème vient plus de la capacité de ces entreprises à mettre en place un programme réaliste de conduite du changement appuyé par une forte dose de renforcement de capacité  que de la facilité de mise en place, de déploiement et de maintenance.

    Fiabilité et ouverture


    Cette approche les entreprises béninoises doivent désormais se l'approprier parce qu'elle permet d'apprécier le coût réduit des licences et facilite avec l'architecture de serveurs de fichiers en cluster la construction d'un système stable et performant qui gère correctement les montées en charge. Là encore, c'est Linux qui s'est révélé le plus fiable, mais aussi le plus ouvert, car le seul en mesure d'accepter un parc de postes clients hétérogène. La possibilité d'accéder et de modifier le code source reste un argument en faveur du déploiement de ces logiciels dans les entreprises. Ainsi, ils pourront enrichir en interne les fonctionnalité s de leur système informatique sans être nécessairement tributaire du propriétaire du logiciel. Pour en arriver là une formation vers les logiciels open source s'impose pour la DSI. C'est pour cette raison que la majeure partie des sociétés de conseil et de réalisation d'applications a fondé infrastructure de sécurité sur le logiciel libre. Elle peut ainsi résoudre rapidement tout problème éventuel, sans dépendre de la réactivité d'un éditeur...... .......

    Serge Angelo AGNILA
    Spécialiste TIC et Développement
    ------------ --------- --------- --------- --------- --------- --------- --------- --------- -------
    http://agnila.serge.over-blog.com/
    ____________ _________ ________

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :