• Hippolyte Djiwan : Professionnnel des média, acteur du Développement de promotion des NTIC

    Actuellement journaliste, co-présentateur de l'émission politique «Zone Franche » à Canal 3, chaîne privée de télévision, j'assume à temps partiel la direction de Publication du Magazine thématique «Les Défis de l'Environnement ».


    J'assure, en qualité de rédacteur en Chef, la coordination d'une équipe de 05 journalistes de divers quotidiens dans le cadre d'un projet mis en place par CERADIS ONG. Ce projet est relatif plaidoyer en faveur des personnes vivant avec le VIH/SIDA.
    Membre fondateur du Groupe de Presse « Le Matinal créé en 1997 », j'y ai assumé de hautes fonctions dont celle du   Directeur de la  Rédaction et  celle de Directeur de la radio Océan FM appartenant au même groupe.  J'y ai œuvré également pour la mise en ligne et la mise à jour régulière de ce quotidien devenu l'une des principales sources d'information pour la diaspora béninoise, les scientifiques et  les chercheurs sur le Bénin.


    En décembre 2004, je me retire du groupe Le Matinal pour me consacrer  aux  recherches sur les Médias, les TIC, l'Education, les Médias à l'école et l'Environnement puis les questions de développement.


    A cet effet, j'ai fait de nombreuses publications en ligne (www.panos-ao.org, www.mediabenin.org ) ou dans des revues spécialisées à l'instar de «Médiaction».


    Depuis 2000, j'assume la fonction de Correspondant presse écrite de l'Institut Panos Afrique de l'Ouest ( IPAO). En cette qualité, je suis membre de la rédaction du Magazine Médiaction édité par l'Ipao. Dès 2002, dans le cadre du programme Site Média regroupant six pays d'Afrique de l'Ouest  j'assume en tant que consultant auprès de l'IPAO, le fonctionnement et l'administration du site http://www.mediabenin.org/
    De même, je suis consultant  en matière de développement de contenu de site web auprès de la société H2com Sarl et animateur de plusieurs groupes de discussion sur le VIH :SIDA, les Médias et les TIC au Bénin et en Afrique.
      
    Avant la création du quotidien  Le Matinal, j'ai travaillé dans les rédactions des quotidiens Le Citoyen (1997), Le Matin  (1996), Progrès Hebdo (1995-1996). De 1991 à 1994, j'ai été  rédacteur au journal des étudiants « Le Héraut ». En 1990, j'ai fondé avec deux amis la Radio Univers, la station universitaire de radiodiffusion.


    J'ai réalisé et publié plusieurs dossiers dont :
    - Accès à l'Education : comment emmener et maintenir les enfants à l'école (http://www.africansocialforum.org/flamme/fsm/Porto/ed3.pdf )
    - Aide de l'Etat à la presse : Nouvelles Orientation au Bénin, des premiers pas à la reforme (Médiaction N°39 Pages 27 à 34 Septembre 2004)
    - Etude : Les Médias et l'Internet en Afrique de l'Ouest : la Presse en ligne et la connectivité des radios communautaires Publié par l'Ipao (Février 2004) Etude réalisée avec Philipe Jallon, Marie-Laure Degbeu et Baba Thiam.


    Sur le plan Associatif, je suis le président de réseau ReMed TIC, Réseau des Médias pour le développement des TIC au Benin.


  • Commentaires

    1
    Mardi 25 Décembre 2007 à 18:02
    Site LA CONSTITUTION EN AFRIQUE
    Connaissez-vous LA CONSTITUTION EN AFRIQUE http://www.la-constitution-en-afrique.org/? Voudriez-vous faire connaître ce site, en l’inscrivant dans la liste des liens que vous proposez aux visiteurs de votre site ? LA CONSTITUTION EN AFRIQUE est un espace d’expression, de réflexion et d’échanges dédié au(x) droit(s) constitutionnel(s) en mutation dans cette partie du monde. Ce blog propose un regard différent sur l’actualité constitutionnelle foisonnante des pays africains. Il ne s’agit pas de singer les gazettes ou les libelles, de s’abîmer dans une lecture partisane des constitutions, des révisions, des pratiques et des jurisprudences. Sans angélisme ni scepticisme, il urge d’analyser, en constitutionnaliste, une actualité constitutionnelle largement méconnue et passablement déformée. LA CONSTITUTION EN AFRIQUE se conçoit comme l’un des vecteurs du renouvellement doctrinal qu’imposent les changements à l’œuvre depuis la décennie 1990. La chose constitutionnelle a acquis dans la région une importance inédite. Il faut changer de paradigme pour la rendre intelligible ! C’est d’abord au constitutionnaliste de jauger le constitutionnalisme africain contemporain, ses échecs – toujours attestés -, ses succès – trop souvent négligés. Sans verser ni dans la science politique, ni dans un positivisme aveugle, le constitutionnaliste peut et doit décrypter la vie constitutionnelle, en faisant le meilleur usage des outils de la science actuelle du droit. LA CONSTITUTION EN AFRIQUE est enfin un forum, un lieu ouvert à la participation des chercheurs débutants ou confirmés qui souhaitent confronter leurs points de vue. N’hésitez pas à enrichir ce blog de commentaires, de réactions aux notes d’actualité ou de lecture, de billets ou de documents. Vos contributions sont attendues. Au plaisir d’échanger avec vous.
    2
    Christel S. JIHOUAN
    Lundi 16 Octobre 2017 à 17:17
    Christel S. JIHOUAN

    Un parcours respectable qui me pousse à une remise en question personnelle.

    Toute ma considération.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :