• Développement de l’Afrique : Les femmes doivent évoluer dans la recherche scientifique

    «Les femmes doivent évoluer dans la hiérarchie académique comme directeurs d'université et être vues comme des hautes décideurs. Ainsi elles pourraient apporter leur contribution à l'élaboration de prises de décisions» a affirmé le 03 mars 2008, Satti Nureldin, directeur du bureau de l'UNESCO à Addis-Abeba en Ethiopie. Les femmes constituent plus de la moitié de la population mondiale, mais elles sont sous représentées dans la science et notamment la prise de décisions.
    Lors de la session d'ouverture de la conférence «La science avec l'Afrique», Satti Nureldin a soutenu que les politiques de développement de la science et de renforcement des capacités doivent inclure les femmes. A cet effet, il a précisé que l'Unesco aide les femmes à se valoriser dans le domaine scientifique car la science et la recherche sont très souvent considérées comme des domaines réservés aux hommes. «Nous avons besoin d'encourager les gouvernements à supporter les femmes dans ce domaine et à participer à leur formation» a déclaré Satti Nureldin. C'est pourquoi, précise-t-il, l'Unesco s'est donné comme objectif d'assister les différents gouvernements sur le développement et la reforme du système d'innovation, scientifique et technologique. Pour lui, l'Unesco joue également un rôle primordial par la mise en place de réseaux scientifiques national, régional et international. Ces réseaux conduisent à l'existence de centres d'excellence, lieux par principe de découvertes et de créations à travers une coopération Sud-sud et Nord-Sud.
    Par Ramata Soré

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :