• Des enfants en conflit avec la loi du Foyer Don Bosco en difficulté

    Le  Foyer Don Bosco a mis en place un programme de réhabilitation des enfants en conflit avec la loi afin de les aider à préparer un meilleur avenir. Pour le Directeur général du Foyer, «la place de l’enfant, même en conflit avec la loi, ne saurait être la prison. Seuls une éducation crédible, le suivi psychologique, la formation pourraient permettre à l’enfant de se réinsérer efficacement et durablement dans la société». Malgré ses efforts pour la réhabilitation de ces mineurs vulnérables, le Foyer est confronté à d’énormes difficultés dont la lenteur des procédures en matière correctionnelle que criminelle, les problèmes financiers, la fugue de certains enfants, etc.  A en croire « L’Autre Quotidien», «dans 8 juridictions à savoir Abomey, Cotonou, Kandi, Lokossa, Natitingou, Ouidah, Abomey-Calavi et Porto-Novo, l’effectif carcéral des mineurs est passé en 2011 de 163 garçons et 13 filles à 261 garçons et 23 filles en 2012.

    Source : L'Autre Quotidien du 5 avril 2013


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :