• BENIN: LES INONDATIONS CONTINUENT, L’AIDE D’URGENCE ARRIVE AUX SINISTRES

    (New York/Genève/Cotonou, le 1er novembre 2010): Les organisations humanitaires sont en train d’apporter l’aide d’urgence aux sinistrés des dernières inondations causées par les fortes pluies qui se sont abattues sur le Benin le mois dernier. De fortes pluies continuent de tomber, causant la crue du fleuve Niger dans le nord du pays, aggravant la situation.

    Inondation d'une voie traversant le quartier Ladji à Cotonou Photo: Hippolyte Djiwan

    Au moins 680 000 personnes ont été touchées par les inondations qui ont commencé à la mi-septembre.  Environ 200 000 personnes, dont la majorité se trouve dans des familles d’accueil, ont besoin d’abris. Plus de 55 000 habitations ont été détruites, 128 000 hectares de cultures ont été dévastées et 81 000 têtes de bétail décimées. Au total, 55 communes ont été affectées sur les 77 que compte le pays.
     
    “Les besoins sont énormes au cause des inondations. Nous allons continuer de faire du mieux que nous pouvons pour apporter une réponse rapide et efficace aux populations,’’ a dit Nardos Bekele-Thomas, le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Benin. 

    Ce 30 octobre, le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) et ses partenaires CARE et Caritas ont distribué de l’aide alimentaire à environ 2 450 personnes vulnérables vivant dans des familles d’accueil à Zangnanado, l’une des communes sévèrement touchées.

    “A ce stade, la nourriture est l’une des priorités des populations sinistrées,’’ a dit Moumini Ouedraogo, le Directeur du PAM au Bénin. “Plusieurs familles ont perdu leurs récoltes à cause des crues dévastatrices occasionnés par les inondations, et si nous n’agissons pas vite, les conséquences risquent d’être désastreuses.”

    Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a distribué 262 000 comprimés pour la purification de l’eau ainsi que des kits d’hygiène pour 150 000 personnes. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) est venue en appui au Ministère de la Santé avec un kit de traitement du cholera pour la prise en charge de 1 000 cas pendant trois mois.  Médecins sans frontières (MSF) apporte aussi un appui logistique pour la prise en charge des cas de cholera dans la ville de Cotonou.

    Plus d’aide humanitaire sera acheminé incessamment aux populations sinistrées. Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et ses partenaires opérationnels, vont distribuer dans les tout prochains jours 430 tentes dans les départements de l’Alibori, du Borgou, des Collines, du Mono et du Zou.

    Les bailleurs de fonds ont aussi manifesté leur soutien aux victimes des inondations. Le Gouvernement du  Japon a envoyé une aide d’urgence, composée de couvertures, de tentes, de bâches et de nattes en faveur des populations affectées. L’opérateur de téléphonie mobile MTN a fait don de 30 millions de francs CFA, soit 63 600 dollars américains, à Caritas pour l’achat de vivres et de 600 moustiquaires imprégnées au profit des sinistrés. Bank of Africa (BOA) a apporté, quant à elle, un appui financier de 25 million de francs CFA aux activités humanitaires.

    Pour plus d’informations, appelez : OCHA Cotonou: Stefania Trassari, +229 66556281, trassari@un.org; OCHA-New York: Stephanie Bunker, +1 917 367 5126, mobile +1 347 244 2106, bunker@un.org; Nicholas Reader, +1 212 963 4961, mobile +1 646 752 3117, reader@un.org,, OCHA Geneva: Elisabeth Byrs, +41 22 917 2653, mobile +41 79 473 4570, byrs@un.org
    OCHA press releases are available at http://ochaonline.un.org or www.reliefweb.int


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :